Cefalu  

4 (3 avis)

Caractéristiques

  • Ancre
    Autorisée
  • Bouée d'amarrage
    Indisponible
  • Amarrage à quai
    Indisponible
  • Aussières à terre
    Pas nécessaires

Type de fond

  • Sable

Protection contre le vent & la houle

84% — Score de protection
Ensoleillé
16.7°C
21.7°C
Vent
  • Vitesse : 2 noeuds
  • Sud (159°)
Houle
  • Hauteur : 0.2 m
  • Nord-Ouest (318°)

Accessible en annexe

  • Plage
    Disponible
  • Resto
    Disponible
  • Eau
    Indisponible
  • Ponton
    Disponible

L'avis des plaisanciers (3 avis)

  • Capt'm
    Capt'm — 19/09/2018
    BAIA | Voilier — 12.3 m

    Deuxième fois que nous mouillons derrière la digue. Aucun problème pour l’instant.

    Deuxième fois que nous mouillons derrière la digue. Aucun problème pour l’instant.

  • Claire — 29/06/2019
    NAWAKS | Voilier — 13 m

    Mouillage parfait, calme et à l'abri. Vue sur le Scoglio Tallarita, petit rocher orné d'un fort. À quelques centaines de mètres quand même du centre-ville, comptez 15 minutes pour vous y rendre. Vous pouvez laisser l'annexe sur la plage. Pour les épicuriens, amateurs de vins et de belles tables, courez chez #Qualia.

    Mouillage parfait, calme et à l'abri. Vue sur le Scoglio Tallarita, petit rocher orné d'un fort. À quelques centaines de mètres quand même du centre-ville, comptez 15 minutes pour vous y rendre. Vous pouvez laisser l'annexe sur la plage. Pour les épicuriens, amateurs de vins et de belles tables, courez chez #Qualia.

  • Jipec — 15/07/2019
    Théia | Voilier — 13 m

    Fonds de vase sans aucune tenue sauf le poids de la chaîne. La très petite houle de NO contourne la digue donc pas du tout agréable avec brise nocturne de terre. Les bateaux doivent mouiller loin de chacun des autres tellement on ripe. Du coup avec 15 voiliers c’est plein. Pas descendus à terre mais ça semble vraiment valoir la peine de découvrir

    Fonds de vase sans aucune tenue sauf le poids de la chaîne. La très petite houle de NO contourne la digue donc pas du tout agréable avec brise nocturne de terre. Les bateaux doivent mouiller loin de chacun des autres tellement on ripe. Du coup avec 15 voiliers c’est plein. Pas descendus à terre mais ça semble vraiment valoir la peine de découvrir