Kélibia  

2 (6 avis)

À propos de Kélibia

  • Places
  • Tirant d'eau
  • Longueur
  • Canal VHF
  • Téléphone

Services et équipements

  • Électricité à quai
  • Eau à quai
  • Douches
  • Toilettes
  • Carburant
  • Wifi à quai

L'avis des plaisanciers (6 avis)

Accueil
| 2.2/5
Propreté
| 1.7/5
Services
| 1.8/5
Commerces
| 2.2/5
Tourisme
| 2.2/5
  • Jesus ~ 17/09/2019
    ebora magna | Voilier ~ 14.73 m

    Nous sommes arrivés de Pantelleria dans l'après-midi. Personne ne répond sur le canal. Enfin, après 20 minutes de navigation dans le port, une police des frontières et un autre agent des douanes indiquent que nous sommes couverts par un petit voilier de 9 mètres. Vous devez sauter deux bateaux pour monter à terre. Pas de problème avec les douaniers, mais une odyssée avec la garde nationale et la police des frontières qui ne laisse pas un ami tunisien qui est venu nous rencontrer et qui allait s'embarquer pour Hammamet venir avec nous. Il a dû rester sur le sol et, lorsque nous sommes partis pour Hammamet, un bateau de la garde nationale nous a quittés environ 3 heures après notre départ, pour nous assurer que le Tunisien ne viendrait pas. À son arrivée à Hammamet, le même harcèlement de la garde nationale, afin de vérifier que l'ami tunisien n'est pas venu à bord. Je pense que notre erreur a été d’entrer en Tunisie par ce port sale, rempli de mouches, de bouteilles en plastique à la dérive… À Sidi Bou Said, tout était correct et poli, à Kélibia, franchement désagréable. Je ne recommande pas d'entrer en Tunisie par Kélibia. D'autre part, il n'y avait pas de prises de courant habituelles, celle qui existait était "détenue par la garde nationale" et refusait de se connecter à "votre" électricité. Le collecteur / responsable se lave les mains. En tout cas, tout était pathétique.

    Llegamos desde Pantelleria por la tarde. Nadie contesta en el canal. Finalmente, después de 20 minutos haciendo círculos en el puerto, un policía de fronteras y otro de aduanas nos indican que nos abarloados a un pequeño velero de 9 metros. Hay que saltar dos barcos para pisar tierra. Ningún problema con la gente de aduanas, pero una odisea con la guardia nacional y la policía de fronteras que no deja venir con nosotros a un amigo tunecino que vino a recibirnos y que iba a navegar hasta Hammamet. Tuvo que quedarse en tierra, y cuando salimos hacía Hammamet una lancha de la guardia nacional salió a nuestro paso a unas 3 horas de nuestra salida, para cerciorarse que no venía el tunecino. A la llegada a Hammamet el mismo acoso de la guardia nacional, para comprobar que el amigo tunecino no venía a bordo. Creo que nuestro error fue entrar en Túnez por este puerto sucio, plagado de moscas, lleno de botellas de plástico a la deriva...En Sidi Bou Said todo fue correcto y educado, en Kelibia francamente desagradable. No recomiendo entrar en Túnez por Kelibia. Por otro lado, no había tomas de electricidad habituales, la existente era “propiedad de la guardia nacional” y se negó a que conectamos a “su” electricidad. El cobrador/responsable se lava las manos. En fin, todo fue patético.

  • Hervé
    Hervé ~ 30/08/2019
    STERWEN | Voilier ~ 12.75 m

    Port « entrée/sortie » de la Tunisie. Pour les formalités d’entrée la Police des frontières vient accompagnée de la douane et vous rend vos passeports avec le tampon ( compter une heure minimum) Pour partir, d’abord passer au bureau du port (à l’entrée) pour payer (36 DT pour 12 tonneaux) puis récupérer les manifestes de la Police des frontières et de la douane à la PDF, puis passer à la garde nationale pour signaler votre départ.... Pour se « mettre à quai » c’est toujours compliqué pour un bateau de 13 m car déjà plein de petits bateaux à moteur et qui partent la nuit ! Mieux vaut rester à bord! C’est un port de transition, la ville est à 2 km et si vous avez la chance de trouver un taxi, c’est 0,8 DT par personne transportée. Ville très animée vers 18h et vous y trouvez une atmosphère très typique du Maghreb.

    Port « entrée/sortie » de la Tunisie. Pour les formalités d’entrée la Police des frontières vient accompagnée de la douane et vous rend vos passeports avec le tampon ( compter une heure minimum) Pour partir, d’abord passer au bureau du port (à l’entrée) pour payer (36 DT pour 12 tonneaux) puis récupérer les manifestes de la Police des frontières et de la douane à la PDF, puis passer à la garde nationale pour signaler votre départ.... Pour se « mettre à quai » c’est toujours compliqué pour un bateau de 13 m car déjà plein de petits bateaux à moteur et qui partent la nuit ! Mieux vaut rester à bord! C’est un port de transition, la ville est à 2 km et si vous avez la chance de trouver un taxi, c’est 0,8 DT par personne transportée. Ville très animée vers 18h et vous y trouvez une atmosphère très typique du Maghreb.

  • Jean  Marc
    Jean Marc ~ 31/07/2018
    HAZZARH | Voilier ~ 12.99 m

    Arrivés en fin d’après midi, 6ème bateau à couple. Heureusement le temps était calme. Ça sent le poisson, et c’est très sale, réclamé 50 din, sûrement une arnaque on a payé 38 à Gammarth avec eau et électricité et toujours des éternelles formalités bien que nous venions de Gammarth avec documents en règle. Fouille symbolique pour essayer d’avoir un backshiche. Les Tunisiens se plaignent de ne plus voir de touristes, cherchez l’erreur !! Au moins en Tunisie pas de problème pour trouver une place en Marina elles sont vides. Ici c’est un port de pêche , les plaisanciers passez votre chemin.

    Arrivés en fin d’après midi, 6ème bateau à couple. Heureusement le temps était calme. Ça sent le poisson, et c’est très sale, réclamé 50 din, sûrement une arnaque on a payé 38 à Gammarth avec eau et électricité et toujours des éternelles formalités bien que nous venions de Gammarth avec documents en règle. Fouille symbolique pour essayer d’avoir un backshiche. Les Tunisiens se plaignent de ne plus voir de touristes, cherchez l’erreur !! Au moins en Tunisie pas de problème pour trouver une place en Marina elles sont vides. Ici c’est un port de pêche , les plaisanciers passez votre chemin.

Voir plus de commentaires >